Hier, audit à Montceau les mines. Oui, je sais j'ai de la chance. Je vous passe la description de l'endroit, mines désafectées, canal sinistre où l'on imagine très bien le fait divers local, le tout sous la pluie. Avec un client qui n'avait rien compris à rien. Du coup, il faudra que je revienne. Mais au moins j'ai pu rentrer plus tôt que prévu...

Petite cerise sur le gâteau de la journée : repas seul à midi dans le resto local, avec pour seul compagnie "Le Journal de Saône Et Loire", de la veille. Il m'a bien occupé 10 minutes, avec la remise du premier prix du concours d'illumination, les voeux à la maison de retraite et l'inauguration du mamouth par la deuxième dauphine de Miss Bourgogne (la deuxième! Et de Miss Bourgogne en plus!). Et surtout un article traitant de la position progressiste d'un député du coin sur l'homoparentalité.

Je vous donne juste un petit extrait de la chose, pour vous faire partager l'honnêteté intellectuelle de ce monsieur :

Le JSL. - Autre élément qui peut choquer dans vos déclarations, c'est lorsque vous jugez « l'homoparentalité incompatible avec les Droits universels de l'homme » ?
J.-M. Nesme. - « Écoutez, je n'invente rien ! C'est écrit noir sur blanc dans l'article 23 de la Déclaration universelle des Droits de l'homme de 1948 : le droit de se marier est reconnu à l'homme et à la femme. Je n'ai rien de plus à ajouter que ce qui est écrit dans des textes qui existent déjà. »

Le reste est à l'avenant.